la vente à la criée

MODE D’EMPLOI


1 - Enregistrement du véhicule

Les vendeurs arrivent avec leur véhicule et ils payent à la caisse à l’entrée du marché. On leur valide un document de circulation. S’ils n’ont pas le document ils ne peuvent pas circuler dans le marché.

 

 

Si l'éleveur s'est inscrit préalablement sur ce site, il présente la confirmation d’inscription afin de bénéficier de la gratuité du véhicule.



2 - Pesée, identification, saisie du lot

Une fois passé à la caisse, les vendeurs se dirigent vers le quai.

 

Pendant l'attente, ils dégrafent un feuillet de leur document de circulation.

 

Puis, la première des choses à faire est de donner 1 feuillet du document de circulation afin de rendre la saisie informatique du lot plus simple.

 

Le lot est déchargé. Toutes les bêtes sont ensuite identifiées grâce à leur boucle NFC, qui les suit depuis leur naissance. Les bêtes sont ensuite orientées vers la bascule pour procéder à la pesée. Tous les éléments nécessaires à la saisie informatique du lot sont maintenant disponibles pour l’opérateur : le nombre de bêtes, leur poids, le numéro du vendeur et la mise à prix.



3 - Mise à prix

La mise à prix est effectuée par les bénévoles de l’association du marché. Elle est faite notamment en fonction de la cotation de la semaine précédente. Le vendeur reste malgré tout maître de la mise à prix.



4 - Organisation des lots

Les bêtes, après avoir passé la pesée, sont acheminées par les employés municipaux vers leur box. La partie haute du marché est réservée aux brebis et chèvres. La partie basse du marché est réservée aux agneaux laitons et sevrés.



5 - La vente

A partir de 9h30, la vente à la criée est ouverte ! Sur deux écrans disposés dans le marché, les lots sont présentés au fur et à mesure par le crieur.

 

Il présente le lot de la manière suivante : le numéro de lot, le nombre de bêtes la catégorie, leur poids et la mise à prix.

 

A partir de ce moment-là la vente commence ! Les acheteurs ont 6 secondes pour faire un appui sur leur télécommande afin de prendre la main sur l’enchère. A chaque fois qu’ils appuient sur la télécommande le prix augmente de 1€ sur une tête de brebis. Le compte à rebours des 6 secondes est renouvelé à chaque appui.

 

Une fois le temps écoulé le prix est bloqué. Le crieur demande donc la confirmation visuelle du vendeur pour valider la vente, ou bien, la refuser.

 

Toutefois, si le vendeur n’est pas présent, la vente est automatiquement validée.

 

 

Si le vendeur refuse la vente, le lot sera remis à l’enchère à la fin du marché.



6 - Les résultats

Maintenant que les ventes sont terminées, tous les résultats sont disponibles sur un écran dans la salle des facturations . Cela permet aux vendeurs de préparer leurs factures aux acheteurs.

 

 Des boites aux lettres par acheteur sont à disposition pour y déposer les factures.



7 - Les cotations

Le marché a pour but final de délivrer une cotation au niveau national. A chaque fin de marché une commission regroupant des vendeurs et des acheteurs  doit établir cette cotation.

 

Les moyennes des prix de vente finaux sont définies. Les cotations sont transmises à La FMBV afin d’être publiées au niveau national et dans les journaux locaux. Le marché de Réquista permet donc de fixer une référence nationale pour les personnes qui veulent vendre des ovins.

 

 

Cette cotation est également disponible à la page Les cotations